Exercices et Opérations

Exercices

L’Armée canadienne joue un rôle important dans la protection des intérêts des Canadiens tant à l’échelle nationale qu’internationale. Des patrouilles visant à assurer la souveraineté de l’Arctique, à l’intervention en cas de catastrophe, en passant par l’aide humanitaire et les opérations de combat, l’Armée est prête à servir et veille sur l’ensemble de la population canadienne. C’est en forgeant que l’on devient forgeron! Les soldats canadiens développent leurs compétences pendant les exercices, qui sont des opérations simulées. Durant l’année, l’Armée canadienne effectue de nombreux exercices pour s’assurer que nos soldats sont toujours prêts pour les opérations à venir. Pour en savoir plus sur les exercices militaires.

Exercice COMMON GROUND II 2019

Du 12 au 26 novembre

Gagetown (Nouveau-Brunswick)

Des centaines de soldats de partout au Canada sont arrivés à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown (N.‑B.) en vue de participer à l’exercice COMMON GROUND II 2019 du 12 au 26 novembre.

Organisé par l’École de la tactique du Centre d’instruction au combat, l’exercice COMMON GROUND II 2019 est le plus important évènement d’instruction individuelle de l’Armée. Il représente l’aboutissement d’une instruction progressive, intensive et réaliste visant à s’assurer que l’Armée canadienne améliore continuellement ses capacités de combat et sa létalité. Cet exercice est appuyé par le personnel des Forces armées canadiennes de partout au Canada, notamment des éléments du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada de Valcartier (Québec).

L’exercice COMMON GROUND II 2019 est essentiel au mandat de l’Armée qui est de produire une force forte, fière et de plus en plus létale pour les opérations futures. Il expose nos militaires à la doctrine et aux forces intrinsèques de l’équipe interarmes dans un contexte de groupement tactique, y compris les capacités habilitantes de ses différents éléments.

Exercice MAPLE RESOLVE

Du 11 au 24 mai 2020

Wainwright, Alberta

En tant que principale activité d’entraînement annuelle de l'Armée canadienne, l'exercice MAPLE RESOLVE 20 valide les chefs et les soldats d'un groupe-brigade dans l'environnement opérationnel contemporain en utilisant la simulation en direct dans un exercice force contre force.  Au cours de l'exercice, environ 5500 soldats mettront à l'épreuve leurs capacités à s'intégrer aux Alliés, dans le cadre d'une approche pangouvernementale comprenant des organisations non gouvernementales, tout en opérant dans un environnement de combat réaliste, complexe et difficile. L'exercice, conçu et développé par le Centre canadien d'entraînement aux manœuvres, offre aux chefs de l'Armée canadienne, aux soldats, aux autres membres des Forces armées canadiennes (FAC) et aux Alliés une occasion unique de valider leur état de préparation au combat pour soutenir des opérations simultanées.

Opérations

L’Armée canadienne joue un rôle important dans la protection des intérêts des Canadiens tant à l’échelle nationale qu’internationale. Des patrouilles visant à assurer la souveraineté de l’Arctique, à l’intervention en cas de catastrophe, en passant par l’aide humanitaire et les opérations de combat, l’Armée est prête à servir et veille sur l’ensemble de la population canadienne.

L’Armée canadienne génère des soldats bien entraînés et bien dirigés pour les opérations nationales et internationales qui sont effectuées par le Commandement des opérations interarmées du Canada.

Opérations nationales

Le principal rôle de l’Armée canadienne est la protection des Canadiens au pays.

À tout moment, l’Armée canadienne est prête à défendre le Canada et à apporter de l’aide aux populations et aux régions touchées par des catastrophes naturelles, comme des inondations et des inondations.

Op LENTUS
Op LENTUS

 L’opération LENTUS constitue la réponse des Forces armées canadiennes (FAC) aux catastrophes naturelles au Canada.

Les autorités provinciales et territoriales sont les premières à répondre à une grande catastrophe naturelle au Canada. Si elles sont dépassées par les événements, elles peuvent demander l’aide des FAC. Quand les FAC répondent à une telle crise, cela se fait dans le cadre de l’opération LENTUS.

L’opération LENTUS suit un plan d’action établi pour soutenir les collectivités touchées par la crise en question. Ce plan peut être adapté à diverses situations. Elles peuvent prendre la forme de feux de forêt, d’inondations, de tempêtes de verglas ou d’ouragans.

Forces opérationnelles interarmées

 Les Forces armées canadiennes mènent les opérations continentales par l'entremise de ses six forces opérationnelles interarmées régionales.

L’Armée canadienne est responsable de trois des :

Opérations internationales

Les soldats canadiens doivent toujours être prêts à participer à toute la gamme des opérations internationales – de l’aide humanitaire au combat, en passant par la stabilisation. Les soldats canadiens sont actuellement engagés dans différentes opérations internationales. Le nombre de membres de l’Armée déployés à tout moment dépend des besoins opérationnels.

Op REASSURANCE
Op REASSURANCE

Photo par : Sgt Bern LeBlanc

 OP REASSURANCE : Les Forces armées canadiennes ont déployé du personnel en Europe centrale et en Europe de l’Est dans le cadre des mesures de l’OTAN visant à assurer les alliés.

L’opération Reassurance fait référence aux activités militaires entreprises par les Forces armées canadiennes à l’appui des mesures d’apaisement de l’OTAN en fournissant les capacités militaires pour l’instruction, les exercices, les démonstrations et les tâches attribués par l’OTAN.

Op UNIFIER
Sniper prend une position cachée

Photo par : Caméra de combat des Forces canadiennes

 OP UNIFIER : L’opération UNIFIER est la contribution du Canada visant à appuyer les forces de l’Ukraine en en renforçant les capacités, en collaboration avec les États‑Unis et d’autres pays fournissant de l’aide semblable en matière d’instruction. L’aide militaire est une composante du soutien du Canada à l’Ukraine qui vise le développement, la sécurité, la démocratie et l’aide humanitaire.

Date de modification :